Dae Jin Choi artiste coréen « embarqué dans la galère de son temps »*

* Albert Camus

Depuis quelques mois la crise entre la Corée et les USA fait la une des médias…

A partir de données personnelles — l’histoire de la Corée, son pays — Dae Jin Choi explore depuis longtemps l’interaction du réel et de la fiction dans le mixage des culture.

Cette semaine Dae Jin Choi en focus sur « Pretty Things  Expo Only Online » de Galerie Metropolis Art Shop : https://galeriemetropolisshop.wordpress.com/

Dae Jin Choi a été exposé dans les principaux musées de Corée du Sud, au MAC de Lyon et au MAM de Saint Etienne, à l’ADIAF. Il est parmi les 30 créateurs essentiels 2017 nommés par le magazine coréen Naver et à la Galerie Metropolis : http://galeriemetropolis.com/artists/dae-jin-choi/

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s